5 frais de réservation en ligne que vous ne devez pas payer

Combien coûtent les réservations en ligne ? La réponse va vous déconcerter – et à juste titre. Les restaurateurs paient déjà trop cher pour gérer leur entreprise.

Découvrez les cinq principaux frais que les restaurants n’ont pas à payer.

De nombreux restaurants peuvent se réjouir d’économiser de l’argent bien mérité en utilisant le logiciel de réservation économique de Carbonara App. En savoir plus.

Les restaurants n’ont pas à payer de frais de réservation en ligne (via Flickr)

Pourquoi les restaurants paient pour les réservations en ligne

Pour les restaurants qui envisagent de mettre en place un système de réservation en ligne, le coût et les dépenses globales sont une considération essentielle.

Les restaurants paient les réservations en ligne plus ou moins comme des frais de service. Ainsi, s’ils optent pour l’une des meilleures sociétés du marché, les restaurants doivent réfléchir à la manière dont ils peuvent se permettre de payer, en tenant compte des fonctionnalités spécifiques qu’ils recherchent, du nombre de clients qu’ils traitent par mois et de l’intégration avec les systèmes qu’ils utilisent déjà, le cas échéant. Ces éléments auront une incidence sur le montant de la facture mensuelle.  

Les restaurants doivent économiser autant d’argent que possible. Des coûts des marchandises aux salaires, ils ont trop de frais à assumer. De nombreux restaurants doivent se serrer la ceinture car les changements de prix rendent les choses plus compliquées. Les prix des produits de base comme l’huile de cuisson et le carburant sont instables, et les restaurateurs se retrouvent avec le dilemme d’augmenter ou non leurs prix pour faire face à cette hausse.

Dans ce contexte, les restaurants doivent tenir compte de l’impact financier de la plupart des systèmes de réservation. Les fournisseurs modifient leurs tarifs pour s’adapter aux besoins du restaurant, via cinq principaux coûts.

Notre équipe est toujours à la recherche de moyens pour aider les restaurants à économiser de l’argent. Découvrez nos fonctions d’accessibilité Internet, qui sont gratuites.

1. Frais d’abonnement

Les fournisseurs de logiciels facturent périodiquement aux restaurants (c’est-à-dire mensuellement, trimestriellement, annuellement) l’utilisation de leurs systèmes. Il s’agit d’une norme dans le secteur de la technologie de la restauration.

Les différents niveaux de prix offrent davantage de fonctionnalités au système. Ainsi, plus un restaurant paie, plus il peut utiliser de fonctionnalités. Les fournisseurs proposent parfois un tarif fixe, ce qui signifie que l’abonnement donne accès à toutes les fonctionnalités disponibles.

En surfant sur Internet pour trouver les options disponibles, les restaurateurs trouveront souvent des fournisseurs offrant une réduction en optant pour un abonnement annuel.

Cependant, que votre restaurant soit petit ou grand, le prix de l’abonnement reste le même. Selon le fournisseur avec lequel vous optez, ce prix varie énormément (environ 150 à 650 € par mois). 

2. Frais de fonctionnement

Les formules limitées vous donneront le cadre de base des réservations en ligne. Le coût est moindre, mais les fonctionnalités supplémentaires coûtent plus cher. Par exemple, si vous souhaitez une fonction d’analyse qui envoie des rapports fréquents sur des éléments tels que la fréquentation moyenne des clients, votre établissement devra payer un supplément. Comme nous l’avons mentionné plus haut, les fonctionnalités supplémentaires peuvent être intégrées à l’abonnement d’un restaurant, mais elles viennent généralement s’ajouter aux dépenses existantes.

Les frais de réservation en ligne sont inutiles (via Flickr)

3. Frais par client

Les fournisseurs peuvent vous facturer en fonction du nombre de réservations que vous effectuez via leur système. Cette pratique est courante. En effet, les réservations des clients passent par le système du fournisseur.

Les coûts varient d’un fournisseur à l’autre, et certains facturent des frais plus élevés (par exemple 1,00 €) par client ayant réservé sur le système du fournisseur, et des frais moins élevés (par exemple 0,25 €) lorsque le client réserve via le logiciel du fournisseur, c’est-à-dire à partir du site Web du restaurant.

En pratique, cela signifie que les restaurants paient pour chaque client qui réserve en utilisant le système de réservations en ligne. Certes, il s’agit d’un petit coût individuel, mais les petits coûts s’accumulent avec le temps et ne deviennent importants que lorsque votre restaurant traite un grand nombre de réservations par an.

Ainsi, par exemple, considérez un coût par personne de 1,00 €. Si vous avez 100 réservations par semaine, vous paierez 400 € par mois au fournisseur du système.

Les frais de réservation en ligne restent un problème dans l’industrie – un talon d’Achille qui constitue une mauvaise affaire pour les restaurants utilisant des services de réservation en ligne, surtout si les clients ne se présentent finalement pas sur place.

Lorsque les restaurants recherchent les meilleurs systèmes, ils doivent calculer leurs moyennes (c’est-à-dire le nombre de clients qui réservent en un mois) pour stabiliser ces coûts. Il ne faut pas oublier que les restaurants peuvent également payer pour des réservations qui, autrement, auraient été effectuées directement auprès du restaurant, c’est-à-dire gratuitement.

Il faut donc garder à l’esprit que les systèmes de réservation en ligne coûteux obligent les restaurants à payer pour que leurs clients réservent, clients qui réserveront de toute façon auprès des restaurants – alors pourquoi en payer le prix ?

4. Frais de matériel

L’utilisation de systèmes de réservation de restaurants en ligne nécessite parfois du matériel supplémentaire. Ainsi, un fournisseur peut demander à un restaurant d’acheter un nouvel ordinateur ou une nouvelle tablette.

Pour les restaurants qui s’inquiètent de ce coût, il est préférable d’installer un système qui privilégie la fonctionnalité des applications mobiles. Les restaurants peuvent facilement éviter les frais de matériel, car ils peuvent simplement utiliser leur propre smartphone pour les tâches de gestion.

5. Frais d’installation

Ces frais permettent d’activer les réservations en ligne, afin que vos clients puissent les utiliser.

Si un fournisseur doit mettre en place un système dans votre restaurant, il vous facturera un coût initial. La plupart du temps, il s’agit de frais uniques que les fournisseurs ne facturent qu’une seule fois. Toutefois, si vous avez une chaîne de restaurants avec plusieurs succursales, ils peuvent facturer en fonction du nombre d’établissements que vous choisissez d’intégrer.

Les restaurants n’ont pas à payer de frais de réservation en ligne

La bonne nouvelle, c’est que les restaurants n’ont pas à payer ces frais.

Les restaurants, petits et grands, peuvent profiter des avantages des réservations en ligne à faible prix.

Sans aucun coût de matériel, ni d’installation, Carbonara App est la solution idéale pour les besoins numériques d’un restaurant. De plus – Carbonara App est livré avec toutes les fonctionnalités, et donc prêt à l’emploi. Pas de restrictions. Pas de tracas.

Saviez-vous que vous pouvez mettre en place Carbonara App en moins de cinq minutes ? Essayez-la.

Des recherches ont montré que les réservations en ligne soulagent la pression des équipes et améliorent la flexibilité du personnel. Les restaurants peuvent désormais profiter des réservations en ligne sans stress pour leurs clients.

Ne payez pas pour les réservations en ligne. Les systèmes de réservation en ligne à faible prix ne facturent presque rien aux utilisateurs. Téléchargez Carbonara App sur Google Play ou Apple Store.